La religion et la spiritualité dans la société

  La Scientologie
  Cosmologie, anthropologie, éthique et méthodes

 
 
Contact Hyperliens du site Scientologie Librairie Sondage sur ce site de Scientologie Page d’accueil
  Deutsch   English   Italiano

La validation de la Scientologie par ses fidèles est légèrement en décalage par rapport aux écrits officiels. La « science de la certitude » est une « science des certitudes », celles qui ne le deviennent qu’après la vérification par l’expérience. Il s’ensuit que la foi est probabiliste et relative à un degré d’avancement. En revanche, les affirmations doctrinales sur la technologie sont acceptées. Nous n’avons pas affaire comme dans le cas de la conversion religieuse dans les religions de salut à des preuves discernables de la vérité qui débouchent sur des comportements. Par exemple dans celles-ci on prie parce qu’on a adopté le système de croyances qui accorde une puissance à cerite. Le scientologue, quant à lui, ajoute une certitude à une autre pour parvenir à l’évidence de la vérité. Un scientologue m’a dit un jour qu’il préférait parler de « conversion progressive ».

Il apparaît aussi que la conviction des scientologues interrogés est une fides efficax car ils prétendent avoir trouvé dans la Scientologie les moyens de comprendre la société, de se transformer et de transformer le monde.

Précédent    Suivant
Régis Dericquebourg Professeur en Sociologie des religions Université de Lille III Lille, France
 
 
© 2000-2004 Église de Scientologie Internationale. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés. Pour Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie une philosophie religieuse appliquée